À visiter: Savannakhet

Musée des dinosaures

 

Venir au Laos pour voir des fossiles de dinosaures ? Quelle drôle d'idée ! Et pourtant, c'est bien vrai, à Savannakhet, ville du sud du Laos riche de ses maisons coloniales quelque peu délabrées et de ses vues sur la Thaïlande avec le Pont de l'Amitié 2 enjambant le Mékong, existe LE Musée du dinosaure laotien depuis 1991. On doit à un géologue français cette découverte. Josué Heilman Hoffet a lancé des fouilles géologiques en 1936, guidé par des locaux, à Ban Tang Vay, à 120 km à l'est de Savannakhet. Il y découvrit un grand fémur et une petite vertèbre caudale de dinosaure. Depuis, les découvertes se sont succédées : une mandibule, des fossiles de poissons, des pubis immenses et une queue reconstituée enguirlandée de façon colorée et amusante. Les dinosaures du Laos appartiennent à 3 catégories de végétariens : les Iguanodontides, les Sauropodes, et les Théropodes. Installé dans les locaux du Bureau de la Science Provinciale, de la Technologie et de l'Environnement depuis 2000, ce petit musée manque de moyens, mais réjouit par la qualité d'accueil de son personnel et ses cartels en français. Monsieur Bounxhou qui a participé aux fouilles s'avère être un guide francophone passionnant et passionné. Demandez à voir la réserve qui contient presque autant d'ossements que dans la salle principale ! Mais bonne nouvelle : grâce à l'aide internationale, le Musée devrait être réaménagé courant 2009. Les paléontologues en herbe peuvent également poursuivre leur exploration sur le sujet à Pha Lane et Tang Vay où les recherches continuent par une équipe franco-laotienne de manière irrégulière (au début des années 1990, et en 2008). 

 

Ruines de Heuan Hin

 

Cette relique de 1000 ans de l'ancien empire khmer est une visite fascinante pour ceux intéressés par l'histoire de la civilisation khmère. Son nom signifie le vestige pré-angkorien vieux de 1000 ans.

 

Le temple de Vat Sayaphoum


Le Vat Sayaphoum est le plus ancien temple de la ville de Savannakhet, mais aussi le plus vaste. Cela explique qu'il abrite le plus de novices et de moines et qu'il soit quelque peu le centre religieux de la ville. Les moines lao partis étudier en Thaïlande qui reviennent au pays en traversant par le Pont de l'Amitié 2, passent forcément par le Vat Sayaphoum où ils sont très considérés. Selon les temples, la tradition est plus ou moins respectée, ici la distinction entre novice et moine est plus claire que dans la plupart des temples. On les différencie à la robe portée, celle des premiers étant croisée à la poitrine, celle des seconds étant une pièce de tissu safran qu'ils enroulent autour de leur corps en finissant par l'épaule. Le premier monastère fut édifié en 1542, mais la majorité des bâtiments actuels datent de 1896, soit trois ans après la colonisation par les français. Le sim est d'origine et arbore des décorations extérieures particulièrement amusantes en stuc en forme d'animaux ! Chameaux, rhinocéros, éléphants ? Ce Vat possède également une fabrique de Bouddhas intéressante, une tour au tambour immense, un portail méridional de style traditionnel, et surtout sa proximité avec le fleuve Mékong en fait un lieu difficile à manquer dans le petit bourg de Savannakhet.

 

Dans les environs :


Possibilité de faire des treks fascinants dans la zone naturelle protégée de Dong Phu Vieng, où une population de Katang, ethnie minoritaire, vénère les esprits de la forêt.

© 2014 Paradise Travel - All rights reserved
Adresse: No. 25 - Van Bao St. Ba Dinh Dist. Hanoi, Vietnam
Tel:(+844) 3232 1961/ 62/ 63, Fax:(+844) 39447947, E-mail: sales(at)vietnamparadisvoyage.com
N° de Licence Internationale du Tour opérateur : 01-190/TCDL-GP-LHQT - Members: VITA , PATA , HTC
voyage sur mesure